À ÉCOUTER | ADDIKTION PODCAST DE LAURENT KARILA


La MDMA ou drogue de l’amour est une substance très appréciée par les jeunes mais pas sans conséquences. Plus connue sous le nom d’Ecstasy ou encore MD, elle est vendue sous forme de poudre qui peut, soit être gobée, soit sniffée, ou encore dans de rares cas injectée. Appartenant à la famille des amphétamines, elle est le plus souvent consommée dans les milieux festifs. Son effet ? Elle décuple les sens de celui qui la consomme, elle le rend euphorique et lui procure une sensation d’ivresse amoureuse.


Néanmoins, ces prises ne sont pas sans conséquences puisqu’elles peuvent être mortelles dès la première dose. Alors, elles ne doivent en aucun cas être minimisées. Sur le plan physique, une simple dose peut provoquer des nausées, des sueurs, une accélération du rythme cardiaque et un trismus (contraction des muscles de la mâchoire). À cela s’ajoute, sur le plan psychique de nombreuses répercussions telles que des troubles de la concentration, des crises d’angoisse, la dépression pouvant aller jusqu’au suicide ainsi que des troubles de la mémoire.


Alors de savoir qu’aujourd’hui la MDMA est la deuxième drogue la plus consommée chez les jeunes de 18 à 35 ans derrière le cannabis, cela inquiète Laurent Karila, Professeur des Universités - Praticien Hospitalier, Psychiatre, Spécialisé en Addictologie. Dans son podcast, ADDIKTION, il évoque les addictions sous toutes les formes ; drogue, sexe, alcool, smartphone… Dans cet épisode, José son invité, nous parle de comment il est passé de prendre un comprimé pour essayer 1 fois en soirée, à chaque semaine et enfin d’en être dépendant. Comme beaucoup, il ne s’est pas aperçu tout de suite de son addiction et de toutes les conséquences néfastes sur sa santé que cela pouvait impliquer. Le déclic fut lorsqu’il a réalisé que son addiction était telle qu’il ne pouvait plus passer une soirée entre amis sans ingérer un comprimé de MD. Il a alors pris conscience que son état de santé s’était considérablement détérioré et qu’il était temps d’arrêter. Avec l’aide de ses proches, il a trouvé la force d’y mettre un terme et il témoigne aujourd’hui pour sensibiliser sur les dangers « d’une prise pour essayer en soirée ».


Retrouvez l'épisode 9 : ici

Retrouvez tous les autres épisodes sur audiomeans

Sources : emcdda et lemonde.fr