QUE VEUT DIRE « BASER » SA COCAÏNE ?


Il s'agit de l'ajout d'une solution basique à la cocaïne, pour la transformer en une forme "fumable" solide appelée "caillou", le nom “crack” provenant du bruit du caillou se consumant.


Cette transformation provoque des effets plus intenses et plus brefs que ceux de la cocaïne. Cependant, l'état dépressif qui lui succède est encore plus marqué. L'usage régulier de crack peut provoquer des hallucinations et entraîner des comportements violents, paranoïaques ou suicidaires.

La cocaïne basée peut se consommer à l’aide d’une pipe (artisanale ou distribuée dans les CSAPA/CAARUD) ou en “chassant le dragon” ( en chauffant le caillou sur une feuille de papier d’aluminium).

Il existe deux façons de « baser » de la cocaïne :

  • L’utilisation du bicarbonate de soude comme base : le crack. L’image du crack reste très négative d’une part à cause du statut précaire des usagers et d’autre part du fait de « croyances » selon lesquelles le crack est fabriqué à partir des déchets de la cocaïne.

  • L’utilisation d’ammoniaque comme base : la freebase. Elle jouit d’une meilleure réputation du fait des usagers plus insérés que les consommateurs de crack, d’un certain « prestige » associé à sa fabrication (nécessité d’un savoir-faire, de maitrise de soi et d’expérience) ainsi qu’aux vertus supposées du basage qui permettrait selon les usagers d’obtenir une cocaïne purifiée, débarrassée des produits de coupe et qui produirait des effets plus intenses que le simple sniff de cocaïne. L’ammoniaque est cependant beaucoup plus nocive que le bicarbonate de soude, qui doit être préféré pour baser la cocaïne.

Certains consommateurs pensent, à tort, que la freebase qu’ils fabriquent n’a rien à voir avec le crack. Mais le crack, en fait, n’est rien d’autre que de la freebase déjà préparée, prête à l’emploi. « Baser » la cocaïne, c’est fabriquer du crack.

Sources :

Santé publique France. 24 questions sur la cocaine. 2010. Disponible sur https://www.santepubliquefrance.fr/docs/24-reponses-sur-la-cocaine

Addictauvergne. Tout savoir sur le crack ou la freebase. Janvier 2014. Disponible sur

http://www.addictauvergne.fr/crack-free-base-cocaine-basee/

MILDECA. Cocaine et crack. 2015. Disponible sur https://www.drogues.gouv.fr/comprendre/les-produits/cocaine-et-crack

Techno Plus – Coke / Crack https://technoplus.org/coke-crack/