Site internet-V5-02.png

Après s'être déplacé sur les territoires de la Nouvelle-Aquitaine, le colloque TabAquit revient sur le lieu historique de sa création : Bordeaux

L’équipe de la COREADD Nouvelle-Aquitaine, soutenue par l'Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, est heureuse de vous inviter à cette journée dédiée aux échanges de pratiques et actualités autour du tabac. Cet événement, gratuit, est à destination des professionnels issus du secteur sanitaire, médico-social et social, de l’éducation, de l’entreprise ou encore de l’environnement. Pour cette 7e édition, nous vous accueillerons au cinéma CGR le Français, en plein centre de Bordeaux, le jeudi 31 mars 2022.


Chaque année, le succès de cette manifestation montre la nécessité pour les professionnels de se réunir en présentiel pour échanger sur les actualités, les innovations et les pratiques de terrain. Des intervenants et participants provenant de toute la région et même au-delà font désormais le déplacement pour se rencontrer, échanger et partager leurs expériences et leurs pratiques.

AU PROGRAMME LORS DE CETTE JOURNÉE :

  • L'arrêt du tabac dans le contexte des soins primaires : comment adapter nos pratiques ?

    Focus et table ronde sur la cigarette électronique

  • Mois Sans Tabac 2021 : L'expérimentation d'un challenge régional

  • Nos partenaires en mouvement : « Initiatives locales innovantes en vidéos »

  • Et bien d'autres encore...

Des questions ? Contactez Alicia DESVILLES

alicia.desvilles@coreadd.com

07 87 24 55 25

THÉMATIQUES

 
thematique-1.jpeg

L'arrêt du tabac dans le contexte des soins primaires : comment adopter nos pratiques ?

L'accompagnement des fumeurs pour l'arrêt de l'usage du tabac en soins primaires comporte de nombreuses spécificités très différentes de cet accompagnement en soins spécialisés. Les patients sont vus plus tôt dans leur trajectoire, souvent avant l'apparition des troubles liés à l'usage. Les professionnels connaissent les valeurs de la personne et son contexte. Ils assureront la continuité et la coordination des soins de façon globale, au-delà des addictions. Malgré une position privilégiée, il existe de nombreux freins qui imposent d'adapter les modalités de la prise en charge.

Le Docteur Philippe Castera, médecin généraliste et addictologue propose de dessiner le contour de ces spécificités afin de faciliter l'implémentation de l'aide à l'arrêt du tabac dans les soins primaires.

Tabaquit mois sans tabac 2022.jpeg

Avec deux années de crise sanitaire, la 6e édition du Mois sans tabac s’est essoufflée en 2021 en termes d’inscriptions au défi national. Au cours de cette intervention, il sera question de réaliser un retour sur cette édition 2021 à partir des dernières données nationales et régionales. L’action innovante régionale « Challenge inter-structures Mois sans tabac » sera présentée avec ses points forts et pistes d’amélioration.  Enfin, des constats et des perspectives pour 2022 seront échangés.

tabaquit-2022.png

Le Dr Marion Adler vous parlera de son expérience pratique d’aide au sevrage tabagique avec la vape (ou e-cigarettes).

En effet, en 2022 l’aide que peut apporter la vape dans le sevrage tabagique à fait ses preuves scientifiques dans de multiples pays et les patients en tirent un bénéfice : moins de craving, et donc un arrêt durable. La cigarette électronique est cependant une aide TEMPORAIRE à l'arrêt du tabac, il faut donc ensuite aider ces patients après leur sevrage, à stopper la vape, si cela ne présente aucun risque de reprise de la cigarette, le danger étant, de loin, le tabac.

thematique-2.jpeg

Les effets du cannabis sur l'appareil respiratoire

La relation entre cannabis et pathologies pulmonaires est difficile à établir : le cannabis est souvent fumé mélangé à du tabac (« joint ») et les fumeurs de cannabis fument souvent aussi des cigarettes de tabac. L’usage régulier de cannabis est un facteur de risque de bronchite chronique. Il n’y a pas d’association significative entre inhalation de fumée de cannabis et obstruction bronchique, typique de la BPCO.

L’usage de cannabis peut augmenter le risque de sifflements thoraciques et/ou de développement d’un asthme. L’usage régulier de cannabis est un facteur de risque de pneumopathies infectieuses, avec un risque plus élevé chez les sujets immunodéprimés et notamment les patients infectés par le VIH. Les résultats des études épidémiologiques sur le risque de cancer bronchique chez les fumeurs de cannabis sont discordants. Des cas de pneumothorax, pneumomédiastin, pneumopéricarde et pneumorachis ont été décrits chez les fumeurs de cannabis.

Les études épidémiologiques ne montrent pas d’association entre usage de cannabis et emphysème pulmonaire. Les cannabinoïdes de synthèse, plus récemment introduits sur le marché, ont une toxicité importante. Ils peuvent provoquer des pneumopathies sévères et/ou une dépression respiratoire sévère.

coreadd-tabaquit-2022-4

Dr Ivan Berlin , médecin pharmacologue, tabacologue

👉🏼 L’utilisation des systèmes électroniques de délivrance de la nicotine, SEDEN (cigarettes électroniques) est largement débattu. Ce sont des produits de consommation et non des produits de santé et, de ce fait, les fabricants n’ont pas d’obligation d’acquérir des connaissances requises pour les produits de santé. Nous manquons de données exactes, exigées pour les produits de santé, rendant les connaissances sur les SEDEN incertaines pour permettre de les utiliser avec confiance comme outils thérapeutiques.

Dr Anne-Laurence Le Faou , Centre ambulatoire d’addictologie, HEGP, AP-HP GHU PARIS-CENTREUniversité de Paris

👉🏼 La consommation de tabac reste élevée en France et en conséquence, toute mesure qui peut aider les personnes à arrêter de fumer est importante. Dans ce contexte, la place des systèmes électroniques de délivrance de la nicotine (cigarettes électroniques) fait l’objet de polémiques qui peuvent contribuer à placer certains groupes de la population, souvent fortement dépendants au tabac, en difficulté pour tenter l’arrêt. Pour cette raison, les études publiées concernant ces groupes spécifiques apportent des données pertinentes pour la discussion. "

thematique 6 - tabaquit 2022.png

 L’exemple de la politique américaine de lutte contre le tabagisme témoigne de la capacité des décideurs publics à influer sur les comportements individuels. Les principes et les instruments de cette politique efficace de réduction du tabagisme en population générale ont largement inspiré l’action publique mise en œuvre au sein de l’Union européenne (UE), qui repose sur des leviers communs, parmi lesquels les stratégies de contrôle des prix et de la publicité des produits du tabac. Cette contribution revient sur la dynamique de construction des politiques de lutte contre le tabagisme développées aux États-Unis et en Europe, avant d’esquisser quelques pistes d’analyse quant aux facteurs de différenciation et de succès de ces politiques.

SUIVEZ NOS ACTUALITÉS SUR NOS RÉSEAUX SOCIAUX

  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc