QU’EST-CE QUE LA PUFF ?



Depuis les premiers dispositifs de vapotage créés au début des années 2000, les innovations continues ont permis de proposer des appareils de plus en plus compacts, alliant simplicité d’utilisation, efficacité et confort pour les usagers désireux de passer à un mode de consommation alternatif au tabac.


Les pods sont des systèmes de vape dernière génération comprenant une batterie au lithium rechargeable et une cartouche (ou recharge) incluant une résistance, une mèche et le réservoir de e-liquide, rempli par l’utilisateur. C’est cette cartouche, de taille différente selon les modèles, qui doit être changée lorsqu’elle est usée et remplacée. On peut citer par exemple les JUUL pods qui a beaucoup de succès depuis quelques années.


Les puffs sont quant à elles des petits pods prêts à l’emploi, pré remplies (1 à 2 ml de liquide) et entièrement jetables après utilisation. Elles tiennent leur nom du mot anglais puff signifiant bouffée, leur nombre de bouffées étant limité : on vape de 300 à 600 bouffées et on jette (batterie incluse !)

La concentration de nicotine contenue dans les puffs en France varie de 0 à 2% (19 mg), il est toutefois possible de trouver des puffs à 5% (50 mg/ml) sur internet, en provenance notamment de Chine ou des Etats-Unis.


Les puffs sont particulièrement reconnaissables à leurs emballages flashy et attractifs alliant des saveurs régressives (bonbons, fruits, etc…) à des format sticks rappelant des stylos ou rouge à lèvres. Leurs prix varient d’environ 6 à 12 euros, en boutiques et sur des sites internet.

Si leur vente est interdite aux mineurs, comme tous les produits de vapotage (contenant ou non de la nicotine), ceux-ci sembleraient toutefois être la cible directe du marketing des puffs, notamment via les réseaux sociaux Tik Tok ou Instagram, sur lesquels il est également facile d’acheter ces produits.


Une étude de 2021 du Center for Disease Control and Prevention américain (CDC) indiquait ainsi que parmi les 2 millions de jeunes utilisateurs de vape aux USA, la moitié utilisait des dispositifs jetables type puffs et plus de 80 % privilégiaient les goûts sucrés types bonbons, fruits, desserts …

Ce phénomène de mode ciblant les jeunes voire très jeunes inquiète de par la porte d’entrée vers l’addiction à la nicotine ou le tabagisme que pourrait constituer ce type de produit peu cher, très facile d’usage, au goût sucré, d’allure inoffensive, largement disponible et visible.


Sources :

https://www.cdc.gov/media/releases/2021/p0930-e-cigarette.html

https://www.leparisien.fr/video/video-la-puff-la-e-cigarette-jetable-gout-bonbon-envahit-les-colleges-13-01-2022-ST6SFQWQDZETJOBUV2KR5VWNIA.php

Mots-clés :